sushi vegetarien

Guide de la cuisine végétarienne et végétalienne à Tokyo

La cuisine japonaise est connue pour ses plats de viande et de poisson, mais comme les gens se tournent de plus en plus vers les options végétariennes et végétaliennes, de plus en plus de restaurants répondant à ces goûts ont vu le jour dans les environs de Tokyo. 

L’essor des régimes alimentaires naturels et végétaux au sein de la population millénaire de Tokyo a entraîné une vague de restaurants proposant des plats verts exquis qui ont du succès auprès des végétariens et des carnivores curieux.

Un petit mot sur le dashi

Gardez à l’esprit que de nombreux restaurants japonais, même s’ils peuvent sembler à première vue favorables au végétarisme, utilisent souvent du poisson ou du poulet dans la base de leurs bouillons et de leurs sauces – en particulier le dashi, qui se retrouve dans de nombreux plats et sauces différentes. Le terme dashi désigne généralement une soupe ou un bouillon de cuisine, mais il est fait avec des kezuri katsuo (copeaux de poisson séchés).

Certains végétariens décident de faire une exception lors de leur séjour au Japon et consomment un peu de dashi. Cependant, si vous préférez l’éviter, assurez-vous de préciser que vous n’êtes pas seulement végétarien (« watashi wa bejitarian desu ») mais que vous ne mangez pas non plus de dashi ou de bonite (« dashi to katsuobushi wa taberaremasen »).

Strictement végétal/végétalien

Rainbow Raw Foods pour une alimentation riche en nutriments

Situé à quelques pâtés de maisons de l’effervescence de Shibuya, Rainbow Raw Food met l’accent sur la nutrition enzymatique, qui est essentiellement une façon de manger qui aide le corps à absorber le plus de vitamines et de minéraux possible. Ce mode de cuisson signifie qu’aucun aliment ne sera chauffé à plus de 46°C ou 48°C. Si cela peut sembler être les prémisses d’un repas fade, c’est tout le contraire. Le Rainbow Raw Food est connu pour ses rouleaux de sushi innovants à base de plantes, qui comprennent des ingrédients tels que de la viande de soja avec du chanvre et du foie de lotte fictif.

Buvez et dîner à KiboKo

Un bar à vin végétalien à Tokyo ? Tout de suite. Passez par une porte latérale non marquée et montez quelques marches, et vous trouverez KiboKo. Le restaurant haut de gamme de Shinjuku propose des petites assiettes japonaises à partager avec une touche végétale et une liste impressionnante de vins végétaliens biologiques du monde entier. L’atmosphère calme du bar en fait un endroit idéal pour commencer la soirée avec un verre de vin et quelques bouchées. 

Dégustez des tacos au riz chez AIN SOPH.Journey

Le menu de l’AIN SOPH de Shinjuku. Le journey est varié, servant tout, des plats d’inspiration japonaise à la cuisine occidentale. Essayez le riz taco, une spécialité régionale très appréciée d’Okinawa qui a fait l’objet d’un relooking végétarien, et n’oubliez pas de passer à l’heure du déjeuner en semaine pour profiter des menus à plusieurs plats du restaurant.

Faites-vous plaisir avec des macaronis au fromage à l’AIN SOPH. Ripple

AIN SOPH. Ripple est un restaurant végétalien décontracté qui est le préféré de nombreux habitants de Tokyo – principalement grâce à ses burgers végétariens, ses macaronis au fromage et ses gaufres plus savoureuses. Idéalement situé au cœur du célèbre quartier de Shinjuku Kabukichō, Ripple est un endroit idéal pour manger un morceau avant de plonger dans la vie nocturne de Tokyo.

Strictement végétarien

Prenez un peu de repos à Tudore Tranquility

« L’un de mes endroits végétariens préférés est Tudore Tranquility », dit Gajewski. « Il offre des options fantastiques et créatives qui sont vraiment avant-gardistes ». Décrit comme une « célébration du goût, de la texture et de la couleur pour satisfaire le corps et l’esprit », les menus à prix fixe de Tudore Tranquility proposent une exploration alléchante de la cuisine végétarienne avec une touche japonaise unique. Les créations du chef et propriétaire Mamta Reid, à base de plantes, se concentrent sur la santé et la nutrition sans faire de compromis sur la créativité, ce qui se traduit par des plaisirs sauvagement délicieux, mais sans culpabilité, comme le poivron grillé à la menthe fraîche et le quinoa noir au parmesan et au pamplemousse.

Découvrez une cuisine exquise sans viande dans l’un des restaurants étoilé Michelin : le Daigo

Situé près de Seisho-ji, un temple dans la tour de la forêt d’Atago Green Hills à Minato, Daigo est un restaurant de shojin ryori deux étoiles Michelin par le chef et propriétaire Nomura Yoshikawa. Le shojin ryori est un type de cuisine bouddhiste sans viande, basé sur l’idée d’apprécier des ingrédients végétariens simples, tels que des racines et des haricots. Ici, on vous propose toujours des ingrédients frais et un menu de saison, mais le Daigo est surtout connu pour son soba à l’igname râpé aromatisé à la moutarde japonaise et son zosui (soupe de riz) aux champignons nameko.

La cuisine bouddhiste à plusieurs plats au BON

Le BON est un autre restaurant de la ville qui sert des shojin ryori, dont il n’y a que quelques exemplaires. Si le repas végétalien à plusieurs plats peut être plus coûteux, les personnes à petit budget peuvent s’y arrêter pendant le déjeuner pour prendre un bento à emporter pour une fraction du prix du dîner. Cependant, si vous le pouvez, dînez à l’intérieur, car l’intérieur du BON, avec ses tapis en tatami et ses couloirs en pierre, est une attraction en soi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *